Home Top

Colombia, Tierra Querida, la suite/the continuation

Read the original post and follow Bip Bip Americas's overland adventures on their website: Bip Bip Americas.


Plus nous allons dans les terres, plus nous sommes accueillis à bras ouverts!

Une très belle route nous a mené au parc très peu fréquenté de Las Estoraques avec ses formations géologiques inhabituelles, à côté du superbe petit village de “La Playa de Bélen” où Adrian, un jeune du village nous a pris en charge et nous a fait connaitre l’eau de vie locale.

Sur le chemin vers Pamplona, nous avons profité de la proximité avec le Vénézuela pour nourrir Bip Bip avec de l’essence illégale mais tellement moins cher (2 dollars pour un gallon)!

On a aussi passé pas mal de temps dans des garages ce qui me permet d’être très douée poour taper la discute avec les autres clients et d’apprendre que la Renault 4L a été déclaré emblème national en Colombie! Quand a Chris, il devient imbattable sur le vocabulaire mécanique…

Entre Giron, une autre jolie ville blanchie à la chaux et San Gil, nous avons traversé le spéctaculaire canyon de Chicamocha où nous avons rencontré un couple d’américains qui font le même trajet que nous mais à vélo!!!!

Continuons avec les jolis villages blanchis à la chaux: nous avons laissé Bip pour faire une ballade à pied “le camino real” entre Barrichara et Guane où il promeuvent le lait de chèvre à la place du viagra!
Nous sommes ensuite tombés sous le charme du lago de Tota, qui se situe à 3200 m d’altitude. Ce fut une superbe petite balade bien raffraichissante!

Ben non! Ce n’est pas fini avec les jolis villages blanchis à la chaux puisque nous sommes passés par Villa de Leyva connu pour son festival de cerfs-volants et sa grande place centrale entourée par les montagnes! 
Pour finir cette video, l’étrange et étonnante cathédrale souterraine de sel. Semble-t-il une des principale attraction de Colombia!

A beautiful drive to Ocana and the crazy geologic formation of La Playa (where the local force fed us the local hooch that had a hint off anis – along with diesel fuel).  We are not blind, gratefully), a skid through Cucuta for a gas stop (cheap illegal Venezuelan gas $2 a gallon) on the way to Pamplona, a sleep in the town square of the whitewashed old Giron, a stunning and stunningly scary dangerous creep of 80kms along the Canon del Chicamocha, where  in a fit solidarity we stopped to give water and calories to a pair of American bicyclists on  the long grind to the top – and who were even more happy to  partake of our solar shower on  the curb.

We continued the trail through stunning scenery of mountains and valleys to yet more tiny chalk-white villages to leave Bippers fend for herself while we stepped out on the interesting hike along a German initiated trail – a colonial effort in road building – from Barichara to Guane.  Guane, where goat-milk is better than Viagra!

We fell under a spell of the Lago de Tota where at 3200m it was certainly refreshing.  And yet again we found ourselves camping in another blindingly white village surrounded by green hills and crystalline blue skies.  Villa de la Leyva is known for its kite festival in a town square larger than the zocalo in Mexico city.

We will leave you with images of the strange and colorful subterranean salty Cathedral; seems to be the number one attraction of Colombia.
colombie+nord Colombia, Tierra Querida, la suite/the continuation
colombie+sur Colombia, Tierra Querida, la suite/the continuation

About Bip Bip Americas

Trip Start: Trip End: .

No comments yet.
Add Comment Register



Leave a Reply

CAPTCHA Image

*