Home Top

Le Pérou, tout simplement

Read the original post and follow Expedition5's overland adventures on their website: Expedition5.


Comme on l’entend souvent : c’est pas le Pérou ! Eh bien là oui, c’est le Pérou.

 

Venant de l’Equateur, nous arrivons à la frontière de bonne heure comme d’habitude, mais grande surprise pour nous, c’est une frontière ultra moderne qui nous attend, digne d’une américaine ! Super, on peut même laisser le véhicule en toute sécurité et aller avec David faire les documents. Nous rencontrons Lucas et Éva, un couple d’allemand avec un 4×4 Toyota qui vont eux aussi vers le sud. On s’échange les coordonnées de notre bivouac du soir et on se retrouve autour d’un souper dans un « camping » au bord de mer à côté de Tumbes. Ça fait longtemps que nous n’avons pas été au bord de mer alors nous y restons une journée à jouer dans le sable et nous baigner. Ce n’est pas ce que l’on pourrait appeler un camping, mais avec plusieurs astuces, nous arrivons à avoir tous les services.

La frontière: bienvenue au Pérou  Des frontières modernes, du jamais vu depuis les US, Pérou

Hummm, vive la farniante, Pérou

Belle bagnole, Pérou

Nous reprenons la panaméricaine vers le sud. C’est une bonne route qui ne traverse que du désert, tantôt de sable avec des millions de petites dunes, tantôt de roches. Mais rien n’y pousse et parfois nous apercevons un village ou une petite ville, là où notre GPS nous présente une rivière. L’humain ne peut vivre que proche de l’eau douce ! Cependant nous traversons les ponts sans jamais voir une seule goutte d’eau. Mais comment font tous ces gens pour pouvoir vivre dans un milieu si hostile ? Notre petit bonhomme de chemin nous emmène au RV parc de Huanchaco. Nous sommes super étonnés de voir sur un gros panneau devant la porte l’inscription : « camping-car ». Nous y rencontrons une famille française du nom de « Passifous ». En effet, entre voyageurs nous nous appelons par notre nom de blog. Les autres nous appellent donc les « expédition5 ». Avec les Passifous nous nous étions déjà contactés par email alors nous sommes tout contents de nous connaitre en chair et en os. Nous restons quatre jours et la veille de notre départ, nous sommes heureux de voir arriver nos autres amis allemands Lucas et Éva.

Oh tient, du désert ! Pérou  un village dans le désert, Pérou

On fait la course ? Pérou

Un hopital fait de containers, Pérou  Un peu bordélique,Pérou

Un vrai camping, Trujillo, Pérou

Barque de pêche, Pérou

Ah un peu de couleur dans ce désert, Pérou

Notre arrêt suivant est Lima, la capitale. Nous devons y faire changer quelques pièces du Macc et acheter des pantalons et pulls pour toute la famille, car nous arrivons dans l’hiver, n’oubliez pas que nous sommes dans l’hémisphère sud et que les saisons y sont inversées. Cela fait quand même 13 mois que nous vivons en été ! Alors nous allons en premier frapper chez Fiat. Dommage, après une demi-journée passée sur les jacks, le Macc n’a pas de biellettes neuves. Sois disant, impossible à trouver. Comme le garage ne nous paraît pas top, nous allons chez Peugeot. Pourquoi Peugeot, n’est-ce pas ? Et bien parce qu’ils ont une camionnette nommée Boxer, qui en fait a le même moteur et le même châssis modèle 2005 que le nôtre. Pendant les deux jours d’entretien du véhicule, nous en profitons pour faire nos achats et visiter un peu la ville. À la différence de Fiat Quito, Peugeot Lima nous assomme avec la facture. Mais bon, nous voilà rassuré, nous avons fait changer les amortisseurs avant, les biellettes de direction avant, le roulement gauche avant, presque tous les fluides et les filtres. Nous quittons Lima en confiance, direction Nasca, non sans avoir auparavant gouté à la grande spécialité culinaire du Pérou : le cochon d’indes ! (pour ceux que ca intéresse: c’est pas très bon…)

On échange le vieux modèle contre le neuf, Lima, Pérou  On récupère notre Macc, piouuuu, au secours la facture ! Lima, Pérou

Belle vue, Lima, Pèrou

Toujours en train de se bagarrer, Lima, Pérou

On change de lunettes Mathéo ? Lima, Pérou  Ouaih, dernière enveloppe de l'année envoyée au CNED, Lima, Pérou

Centre de Lima, Pérou

Tout compte fait, c'est pas terrible le cochon d'inde, Lima, Pérou  Bonbons à la coca, Lima, Pérou

Beau batiment, Lima, Pérou

En chemin, proches de la ville de Ica, nous nous arrêtons à la laguna de Hacachina . En fait c’est une oasis dans un désert de sable fin. Nous en prenons plein la vue, car c’est notre première oasis. En deux temps trois mouvements, nous partons en buggy pour 2 heures dans les dunes pour y faire du «sandboarding» (du surf sur le sable) et y voir le coucher du soleil. Après un petit ajustement avec notre chauffeur, nous continuons plus doucement, car les 2 premières minutes étaient insupportables pour Clément et moi. C’est sûr que la majorité des touristes adore la vitesse et les secousses, mais n’étant pas très bien attaché, Clément risquait l’envol et moi je craignais une migraine de trois jours ! Les enfants crient et s’amusent comme des fous, nous avons du mal à retenir Jules qui n’arrête pas de courir et grimper dans les dunes. Nous descendons à plat ventre sur les planches et nous comprenons assez vite qu’il ne faut pas crier, au risque d’avoir du sable plein la bouche ! Jules en redemande encore et encore, mais vient le temps de regarder le soleil se coucher. Même une fois revenu au Macc, Jules grimpe l’immense dune derrière. Je vous assure que sa nuit a été bonne, pas besoin de le bercer. Pendant que je commence à faire prendre la douche de désensablage aux gars (une des douches les plus nécessaires depuis le début du voyage), David se fait emprunter la sangle de remorquage et une lampe de poche, car un groupe de gars veut aller dépanner un buggy en panne dans le désert. David demande à embarquer avec eux dans le buggy et ils partent à la nuit tombée. Deux heures plus tard, c’est inquiète que je les vois enfin revenir. David m’explique que les gars n’étaient pas du tout équipés pour ce dépannage et que pour remonter les dunes il fallait beaucoup de puissance pour tirer, alors ils ont dû utiliser un autre buggy en plus pour y arriver.

Pas mal le bivouac, aux pieds des dunes, oasis de Huacachina, Pérou

, oasis de Huacachina, Pérou

Un petit tour de buggy, oasis de Huacachina, Pérou  Avec du farte, ça va y aller !  oasis de Huacachina, Pérou

Oh, la binette, oasis de Huacachina, Pérou

Même pas peur, oasis de Huacachina, Pérou  A fond les boulons, oasis de Huacachina, Pérou

Beau souvenir, oasis de Huacachina, Pérou

Gooooo, oasis de Huacachina, Pérou  Ferme la bouche, oasis de Huacachina, Pérou

Beaux spécimens, oasis de Huacachina, Pérou

Huaaaaaa ! oasis de Huacachina, Pérou

Commence à faire froid, oasis de Huacachina, Pérou  Smile, oasis de Huacachina, Pérou

Impressionnant, oasis de Huacachina, Pérou

Cette fois-ci c’est une autre aventure qui nous attend à Nasca, une journée de route plus loin. David veut aller voir du ciel les fameuses lignes tracées dans le désert. Nous roulons tranquilou quand notre Macc nous fait défaut: tout se coupe et nous nous retrouvons arrêtés en bord de route en plein milieu du désert sans moteur ni électricité. C’est peut-être maintenant le moment auquel nous pensions depuis le départ et que nous redoutons tant (enfin moi, car pour David il en faut plus !). Eh bien non ! Dix minutes et une photo plus tard nous repartons. David nous a sorti de là, mais on a plus d’alternateur. Pas grave on verra ça au prochain bivouac qui est dans un parking d’un hôtel à Nasca. Nous y restons donc deux nuits, le temps aussi pour David et Mathéo de voir les lignes de Nasca depuis un petit Cessna. Le problème du camping-car n’est pas totalement résolu, mais au moins la batterie ne se coupe plus n’importe quand.

Montagne désertique, Pérou  Oh, oh en panne au milieu du desert ! Nasca, Pérou

Séance mécanique dans le parking d'un hotel pas trop mal quand même, Nasca, Pérou

Ils sont fiers hein ? Nasca, Pérou  Le colibri (96m), Nasca, Pérou

L'araignée (46m), Nasca, Pérou

Les mains ( 45m), Nasca, Pérou  Le singe (110m), Nasca, Pérou

Le chien (51m), Nasca, Pérou  Sans nom, Nasca, Pérou

Sur l’altiplano entre Nasca et Cusco, nous rencontrons le temps d’une soirée, une famille française avec deux garçons de l’âge de nos grands. Ça fait quand même bizarre de croiser un camping-car français sur les routes péruviennes ! A cause de l’altitude c’est notre nuit la plus froide depuis notre départ, l’eau a un peu gelée dans le circuit, mais nous sommes chanceux, il n’y a pas de dégâts. Nous partons aux aurores le lendemain, car une longue journée de route nous attend si nous voulons arriver à Cusco.

Oups, pourtant elle est belle la ligne droite, Pérou  Genre ??? Pérou

Hein de la neige ! Ben oui , on est a 4500m, Pérou

Quand deux familles francaise se rencontrent..., Pérou  Preuve qu'il a fait froid cette nuit, Pérou

C’est après 10 heures de route que nous dans le camping de Cusco. Ouah, la surprise ! Une douzaine d’équipages comme nous, venus de tous horizons et avec toutes sortes de véhicules sont là. Nous sommes encore plus surpris quand des inconnus nous abordent par nos prénoms. Mais c’est que nous sommes attendus ! Ça fait chaud au cœur. Nous faisons donc connaissance avec Valy et Bruno, des Français de l’île de St Martin et une charmante famille québécoise Mathieu,Pascale,Christophe et Philippe. Nous comprenons que c’est nos amis Françoise et Jacky qui sont venus avant nous dans ce camping, ainsi que la famille des Passifous qui leur avait envoyé un message annonçant notre venue. Ils avaient déjà tous voyagés ensemble en Amérique Centrale. Les garçons sont super contents, enfin des amis qui parlent français ! Durant les deux grosses semaines que nous passons ensemble, les gars s’entendent très bien et ont les mêmes centres d’intérêt. Très vite nous prenons nos marques et nous profitons d’être dans cette grande famille de voyageurs. Nous échangeons énormément d’infos entre ceux qui vont vers le sud et ceux qui vont vers le nord. Nous faisons de beaux feux de camp et barbecues le soir pendant lesquels nous partageons nourriture et expériences (et bières !). Chacun met la main à la pate ce qui donne de superbes soirées.

Cusco, Pérou

ouai ! Un vrai camping avec des amis Quebecois, Cusco, Pérou  Des Suisses, des Allemands, des Hollandais, des Americains, des Quebecois, des Français et un pt'it Clément. Cusco, Pérou

Petite ballade entres amis, Cusco, Pérou  Pour Clément, Marcher oui mais faut parler ! Cusco, Pérou

Belles robes, Cusco, Pérou

Même en hiver il y a des fleurs, Cusco, Pérou

Cusco, Pérou  Tout un petit homme, Cusco, Pérou

Procession, Cusco, Pérou  Cusco, Pérou

Pas de service à l'auto, Cusco, Pérou  Ça prend forcément un beau feu, mais y'en a pour un régiment ! Cusco, Pérou

Salut karin, Cusco, Pérou  N'oublions pas la bierre, on travaille toujours mieux avec ! Cusco, Pérou

Chacun y met du sien pour notre BBQ commun, Cusco, Pérou  Ça fait du monde 14 équipages, Cusco, Pérou

Pour la visite du Machu Picchu, nous avons plein d’options pour nous y rendre depuis Cusco, imaginez toutes les combinaisons que l’on peut faire avec ses trois éléments : le Macc, le train et l’autobus. Sur une partie du parcours, on peut même y rajouter la marche. Les routes pour nous y rendre étant en grosse partie de la piste, nous choisissons de partir depuis Cusco en autobus. Ce que j’ai oublié de préciser, c’est que nous nous entendons tellement bien avec la famille québécoise appelée aussi du nom de leur blog « les riches de temps » (http://richesdetemps.wordpress.com), que nous décidons de partir ensemble pour ce séjour de 3 jours. Nous avons donc une journée de transport pour arriver à Aguas Caliente ou plus nouvellement appelé Machu Picchu Pueblo (signifiant le village de Machu Picchu). Faut dire qu’après 5 bonnes heures de minibus très secouant, nous arrivons au fond d’une vallée où une usine hydroélectrique s’est installée, nous sommes donc à hydroélectrica. Ici, c’est la fin de la route, alors deux choix s’offrent à nous pour rejoindre Aguas Caliente : marcher trois heures le long de la voie ferrée ou prendre le train. Les riches de temps, Mathéo et David partent à pied alors que moi je prends le train avec Clément et Jules. Le lendemain promet d’être fatigant alors nous économisons notre petit Clément. C’est quand même à 7 heure le soir que le groupe arrive au centre du village un peu fatigué, alors un bon petit resto et nous voilà au dodo. Le lendemain nous nous levons de bonne heure pour rejoindre le fameux Machu Picchu en autobus. Là encore nous avions le choix de monter 1800 marches inégales pour y arriver, mais le bus nous économise pour notre grosse journée. Et voilà nous y sommes ! Pascale et moi sommes très excitées de nous trouver dans ce lieu mythique au point que plusieurs fois dans la journée nous nous le répéterons. Après un survol du site, nous décidons de grimper les 2800 marches encore une fois inégales pour atteindre le sommet de « La Montagna ». Je ne fais pas long feu et abandonne notre petit groupe. Je garde Clément avec moi et nous profitons d’un peu de temps ensemble. Nous nous trouvons un coin sympa pour manger et piquer un petit roupillon. Grâce aux talkies-walkies, les autres nous retrouvent facilement et nous finissons notre belle journée en prenant un million de photos, mais aussi en faisant les fous avec les enfants (preuve en image!). Épuisés de notre superbe journée, nous mangeons une bonne pizza et dormons comme des masses. Le lendemain est une bonne journée pour le retour avec sa belle marche de 3 heures et un frugal piquenique que nous partageons tous ensemble. Le retour est tranquille, car tout le monde est KO. Nous sommes super contents d’avoir partagé ces moments avec les « Riches de Temps » et espérons bien les revoir plus loin. Nous restons encore quelques jours à Cusco, histoire de mettre à jour notre blog. Heu…, il nous faut finalement plus de 2 semaines tellement on a du retard (on en était resté au Guatemal !), mais nous tenons bon et en venons à bout.

Avais-je raison de ne pas vouloir y aller avec le Macc ? Machu Picchu, Pérou Vraiment contente de ne pas y être avec le Macc, Machu Picchu, Pérou

Dans certain pays, c'est les vaches qui regardent passer les trains ! Machu Picchu, Pérou Fait soif, hein mon grand ? Machu Picchu, Pérou

Toute une organisation, Machu Picchu, Pérou.

Et pendant ce temps là...Machu Picchu, Pérou Longue journée pour certain. Machu Picchu, Pérou

Enfin le voila ! Machu Picchu, Pérou.

Auer family, Machu Picchu, Pérou.

Pas trop égales les marches !  Machu Picchu, Pérou.  C'est la limite de l'Amazonie, Machu Picchu, Pérou.

Ouh, c'est haut ! Machu Picchu, Pérou.  Allez les copains, vous y êtes presque, Machu Picchu, Pérou.

Yoh Men, Machu Picchu, Pérou.

Bravo, le sommet de la montagna, Machu Picchu, Pérou.  Machu Picchu, Pérou.

Machu Picchu, Pérou.

Machu Picchu, Pérou.

Folie, Machu Picchu, Pérou.

Pont humain, Machu Picchu, Pérou.  Machu Picchu, Pérou.

Machu Picchu, Pérou.

Machu Picchu, Pérou.

Machu Picchu, Pérou.

Machu Picchu, Pérou.

Rando de retour, Machu Picchu, Pérou.  Tchou, tchou, Machu Picchu, Pérou.

Il me semble entendre un train, Machu Picchu, Pérou.

Bon appétit les amis, Cusco,Pérou

Bon voyage amis Quebecois ! Cusco,Pérou  Rendez-vous au Quebec les amis, Cusco,Pérou

Smile chéri, Cusco,Pérou

petite leçon, Cusco,Pérou  On a retrouvé le coq gaulois, Cusco, Pérou

Joli, Cusco, Pérou  Joyeux 14 juillet ! Cusco, Pérou

Nous reprenons enfin les routes direction le mythique lac Titicaca. Un bivouac d’un soir nous amène à nous baigner dans des thermes aux eaux un peu jaune-brun mais comme rien ne nous arrête, nous nous y plongeons les 5. La traversée de l’altiplano (immense plateau à environ 4000 mètres d’altitude) nous éblouit. On fait sans cesse des arrêts photo et souvenirs. Et ca y est, nous avons les fameux bonnets des Andes, et en alpagas rien que ça ! Mathéo ne veut plus s’en séparer et dort avec ! Ha, les ados, pas de demi-mesures.

   Altiplano, Pérou

Je vous invite ! Altiplano, Pérou

Aguas Calientés, Pérou Mouai, heureusement que l'eau etait bien chaude ! Aguas Calientés, Pérou

Aguas Calientés, Pérou Aguas,Calientés, Pérou

Fours faits à partir de bidons qui servent à cuire je ne sais quoi ! Aguas calientés, Pérou

Troupeau de Lama, altiplano, Pérou

Altiplano, Pérou.

Ça négocie dur, Altiplano, Pérou. Pause casse croûte, Altiplano, Pérou.

Altiplano, Pérou.

Nous arrivons à Llachon, petit village pittoresque du bord du lac Titicaca. Ce n’est quand même pas le coin le plus touristique, car on doit faire 13 km de piste pour y arriver. Nous sommes enchantés par le point de vue et par l’accueil des villageois. C’est sûr qu’avec notre petite tête blonde de Clément, nous ne passons jamais inaperçus. Nous passons même, lui et moi une petite matinée à l’école du village dans l’unique classe des 3-5 ans. Nous trouvons à nous garer dans l’entrée d’un tout petit restaurant tenu par Mariza et sa mama qui prennent soin de nous pendant ces 3 jours. Elles nous organisent même un tour en bateau pour aller visiter une île flottante. Il en existe environ 130 sur ce grand lac, elles sont habitées en moyenne par une dizaine de familles et ont une superficie moyenne de 700 mètres carrés. Nous avons été reçus par le chef d’une des îles qui nous a expliqué la fabrication de l’île et leur vie dessus. C’est un amoncellement entrecroisé de roseaux qui permet à l’île de flotter. Les habitants y vivent très simplement sans électricité, à peine un petit panneau solaire pour toute l’île. Ils pêchent, chassent et tissent. Une fois par semaine, ils vont au marché local échanger leurs butins contre des pommes de terre, des cordes …etc. Ils déplacent plusieurs fois par an leur île en fonction de la hauteur d’eau donc de l’abondance du poisson. Avant de rentrer, le chef nous emmène faire un tour sur une barque en osier, sa Mercedes comme il l’appelle. Nos trois jours à Llachon sont très relaxants et en dehors du temps.

Arrivée sur le lac, Lac Titicaca, Pérou

Lac Titicaca, Pérou

Village de Llachon, Lac Titicaca, Pérou

Jour de lavage des jupes, Lac Titicaca, Pérou  Belle coiffe traditionnelle,  Lac Titicaca, Pérou

Pas rassuré Clément avec un troupeau derrière lui, Llachon, Lac Titicaca, Pérou  Ne sont-ils pas tous magnifiques ? Llachon, Lac Titicaca, Pérou

Clément n'apprécie pas trop la boisson de quinoa, Llachon, Lac Titicaca, Pérou  Trop beau, Llachon, Lac Titicaca, Pérou

Vanessa 6 ans, Llachon, Lac Titicaca, Pérou  Un petit vite ! Llachon, Lac Titicaca, Pérou

Clément est trop fier de faire son premier travail d'école, Llachon, Lac Titicaca, Pérou

Excursion sur le lac, Lac Titicaca, Pérou

Ile flottante, Lac Titicaca, Pérou

Ils vivent deux familles dans cette maison,Ile flottante, Lac Titicaca, Pérou  Barque en Osier,Ile flottante, Lac Titicaca, Pérou

Et un petit tour,Ile flottante, Lac Titicaca, Pérou  Ile flottante, Lac Titicaca, Pérou

La cuisine commune aux 10 familles vivantes sur cette ile,Ile flottante, Lac Titicaca, Pérou  Petit calin de grand frère,Ile flottante, Lac Titicaca, Pérou

Il est maintenant temps de quitter le Pérou et de commencer de nouvelles aventures en Bolivie !

 

– Orlane

Note: une fois encore, nous avons beaucoup plus de photos que ce que nous pouvons publier avec le texte. Voici donc un petit diaporama de photos inédites mixées avec celles déjà présentes ci-dessus…

 

 

About Expedition5

Une famille de 5 canadiens/francais en voyage autour du monde en camping-car, pendant 2 ans.

Trip Start: 2012-06-15 Trip End: 2014-06-15 .

No comments yet.
Add Comment Register



Leave a Reply

Connect with other Overlanders!

Join our

Overland Group

FBGroup

×